Transpacape

 trâspakap 

Système fournissant l’invisibilité aux hommes et aux objets

L’homme perçoit un objet ou un vivant parce qu’il réfléchit la lumière. Une onde rebondit sur une surface et revient à celui qui l’observe. Les transpacapes empêchent le processus de s’exercer et donc rendent invisibles les objets.

Les transpacapes sont

  • des nouveaux matériaux qui contrôlent la lumière, la poussent, la dévient et l’obligent à contourner l’objet. Les ondes se reconstituent à l’arrière de cet objet.
  • des hypergels et autres systèmes permettant au corps de laisser passer la lumière et donc de devenir transparents.
  • des camouflages statiques ou dynamiques permettant aux objets et individus de se fondre dans leur environnement.

Prospective du soldatologue

Atouts

La dissimulation du soldat et du matériel est un problème ancien.

Il évolue au fil du temps et des technologies.

Lors de la Première Guerre mondiale, les soldats ont abandonné leurs tenues colorées pour adopter des vêtements kaki leur permettant de se fondre dans la nature.

Quand, le combat prend de la hauteur avec les avions, on assiste à une course-poursuite entre la sophistication grandissante de la reconnaissance aérienne et les techniques vouées à la contrer.

Aujourd’hui, ce petit jeu du chat et de la souris se poursuit avec l’arrivée des drones, la prolifération des caméras de surveillance, la biométrie, les systèmes de reconnaissance faciale et la traçabilité généralisée, à leur tour déjoués par de nouvelles contre-mesures.

On monte aussi d’un cran dans les ambitions en ne voulant pas uniquement que les hommes et le matériel se fondent dans le décor, mais qu’ils y deviennent invisibles dans toute les gammes du champ électromagnétique.

Si l’homme peut devenir nyctalope à peu de frais et sans risque pour sa santé, cela permettrait également de faire des économies en électricité et par là même réduire les besoins logistiques et énergétiques sur le terrain. L’éclairage des bases n’étant plus nécessaire, un gain en discrétion est également atteint.

Défis

Jouer avec les progrès permanents

Être invisible se rapporte toujours à une longueur d’onde observée. Un bon camouflage optique peut être obtenu en étant intégralement blanc sur la neige, cela ne garanti pas que la chaleur dégagée ne pourra pas être repérée.

La qualité des senseurs de détection et d’observation s’améliorant (résolution, sensibilité, consommation énergétique, etc) il faut désormais, en plus du domaine optique, être simultanément transparent à des capteurs infrarouges, phoniques, etc. utilisé depuis la terre (fantassins), le ciel (avion, drones) ou l’espace (satellites).

Dans le cadre de combats, la convention de Genève précise qu’il faut pouvoir différencier civils et militaires. Il faut donc trouver les moyens de résoudre ce problème pour l’invisibilité.

L’homme invisible est un film de 1933. Un savant invente une formule qui rend invisible son chat. Il décide de l’expérimenter sur lui-même. Rapidement il s’enfonce dans la délinquance. Il pille des boutiques, assomme et dévalise ses voisins. Son invisibilité le fait sombrer dans la folie. Il ne faudrait pas que cette technologie favorise la délinquance.

Indicateurs

On déjoue la surveillance

Afin de déjouer une surveillance vidéo croissante, de nouvelles solutions vestimentaires (masque, capuche…) apparaissent pour rendre les images impropres à toute identification. Si l’invisibilité devient à la mode, fort est à parier que des progrès gigantesques seraient réalisés très rapidement.

Vos propositions

vos Mots connexes

Invisicape
Cape d’invisibilité. On l’enfile et on devient invisible.

Fantomizer
Disparaître du champ de vision. Vous discutez avec une personne, elle se fantomize quand, tout en continuant à vous parler, vous ne la voyez plus. Un objet peut aussi se fantomizer. 

vos Synonymes

Fantozin, furtivateur, discrétiseur.

Questions ouvertes

Selon l’adage « pas vu, pas pris », l’invisibilité ne va-t-elle pas favoriser l’assouvissement de pulsions destructrices ? Que signifie être invisible dans un monde de plus en plus digitalisé ?

Si nombreux objets deviennent invisibles, comment éviter les accidents ?
Est-ce qu’être invisible sera un privilège réservé aux nantis ?

C’est déjà demain

Cachez ce soldat que je ne veux pas voir

L’US army teste les tenues de camouflage


Le camouflage mot est un mot créé par les militaires lors de la Première Guerre mondiale. Il désigne tout moyen ou dispositif tendant à rendre moins visible ou à donner une apparence trompeuse à un objet ou à un être vivant.

Le camouflage est une technique utilisée par les militaires pour se fondre dans un décor et se faire moins facilement remarquer. Les soldats abandonnent les vêtements aux couleurs vives pour adopter celles similaires à l’environnement. Les laboratoires des armées développent des motifs sophistiqués avec plusieurs couleurs et des formes très aléatoires. On considère que le camouflage améliore de 15 % la vie d’un fantassin.

On utilise aussi des techniques de trompe-l’œil pour camoufler des bâtiments. Des peintres dessinèrent de fausses fenêtres et des façades pour dissimuler des blockhaus et les faire passer pour des immeubles d’habitation.

Les moyens de détections modernes (vision infrarouge, radar, détection acoustique…) ont rendu le camouflage moins opérant, mais son utilisation reste préconisée.

Casque à la pointe


Le casque inventé par l’entreprise russe Rostec change de couleur en fonction de l’environnement et peut même reproduire le mouvement des feuilles d’un arbre.

Les véhicules caméléons

En s’inspirant du caméléon, l’entreprise Nexter s’est associée avec plusieurs sociétés spécialisées et laboratoires, pour développer un camouflage dynamique : une peau composée de macro-pixels change de couleur en fonction de l’environnement

Une caméra le capture et un algorithme d’analyse d’image identifie les couleurs et les textures représentatives.
Sur ce principe, ils ont imaginé des tuiles fixées sur les véhicules. Si l’engin circule dans un environnement urbain, les tuiles affichent des couleurs grises, beiges, roses, bleues avec des textures verticales qui simulent des bâtiments.

Ce camouflage est capable de tromper à la fois une vision « normale » et une vision thermique.

De cape et d’invisibilité


Hyperstealth, une entreprise canadienne spécialisée dans le camouflage militaire, a breveté Quantum Stealth, un matériau qui rend invisible les soldats, chars, avions et navires.
Le Quantum Stealth s’appuie sur un procédé d’imagerie lenticulaire, que l’on retrouve dans les images qui changent en fonction de l’angle par lequel on les regarde. Le principe est de jouer sur la réfraction de la lumière en modifiant l’incurvation du matériau. On tord les rayons lumineux pour rendre totalement flous les objets se trouvant à l’arrière. Le matériau, aussi fin qu’une feuille, n’a pas besoin de source d’énergie pour fonctionner.

Demain, lors d’une opération, le matériau pourrait rendre invisible la toile d’un parachute et permettre au parachutiste de s’infiltrer sans se faire repérer. S’il est poursuivi, le soldat utilisera le parachute invisible pour se cacher.

Le matériau est conçu pour ne pas être visible par les caméras thermiques, à ultraviolet ou à infrarouge. Capable de dissimuler les ombres, il pourra cacher des objets comme des drones, des tanks ou de grandes infrastructures.

https://youtu.be/VvX84o_e7vs

Mini cape

Les chercheurs du laboratoire Berkeley de l’université de Californie tentent de fabriquer la cape d’invisibilité d’Harry Potter. Leur cape ne présente pas encore toutes les qualités de son homologue cinématographique : elle ne permet que de faire disparaître des objets de toute petite taille (36 microns sur 36 dans l’expérience) et seulement sous éclairage infrarouge. Cette cape, de 80 micromètres d’épaisseur, est couverte de nano antennes qui réfléchissent la lumière en modifiant la courbure des ondes. Cette méthode permet de rendre invisible un objet en trois dimensions sans deviner la présence d’une cape.

Souris transparente


Un objet est visible lorsque la lumière se modifie en passant d’un milieu à l’autre. Lorsque la lumière ne détecte pas de changement de milieu, les ondes lumineuses le traversent sans subir de réfraction. C’est le cas des méduses dont le corps est suffisamment homogène pour laisser passer la lumière. En 2014, Viviana Gradinaru, du California Institute of Technology (CalTech) et son équipe sont parvenues à rendre une souris transparente en remplaçant les lipides opaques par de l’hydrogel.

Actualités du futur


29 mars 2053 | L’Antitrompe

Le soldat invisible


Ce matin, le soldat Max Miror a été jugé pour avoir utilisé son transpacape dans le civil.

Chaque fin de semaine, il empruntait la cape d’invisibilité pour, comme il le précise, « changer le monde ».

Le jeune homme n’utilisait pas le pouvoir d’invisibilité de la cape pour vider les coffres d’une banque ou pratiquer de l’espionnage industriel. Ses usages étaient tout d’abord solidaires. Il chapardait quelques plats dans les cuisines des plus grands chefs pour les distribuer à des personnes dans le besoin. Lors d’une conférence de presse d’un politique ayant des intentions bellicistes, il s’amusait à lui remonter les manches ou le cachait derrière des plantes vertes ou des objets insolites.

Mais, il utilisait surtout la transpacape pour s’immiscer dans les cabinets secrets des groupes terroristes afin de déjouer leurs plans. Max a ainsi sauvé des milliers de vies en déjouant des attentats.