Nyctascope

 niktaskòp 

Soldat d’élite équipé d’un dispositif de vision nocturne

Lorsque la nuit tombe, notre vision est limitée. Contrairement aux lynx, chouettes et autres animaux nyctalopes (pouvant voit la nuit), l’œil humain ne présente aucune adaptation à l’obscurité. Le nyctascope possède un dispositif externe ou interne qui lui fournit une vision de nuit.

Les principaux dispositifs sont  :

  • Des lunettes — jumelles ultrasensibles qui exploitent le moindre photon disponible.
  • Des lentilles intelligentes adaptables à la lumière.
  • Des injections de nanoparticules.
  • Des modifications génétiques.

Ils permettent d’avoir une vision nocturne temporaire ou permanente.

Vos propositions

vos Mots connexes

Visioquité. Faculté de voir dans plusieurs parties du spectre électro-magnétique (infrarouge, thermique, visible, autre ?) — Quentin

Hibouir. Voir la nuit. Avoir les capacités visuelles du hibou.

Discriminettes. Lunettes permettant de repérer les discriminations à l’égard des femmes : mots ou gestes déplacés, prise de pouvoir, violences verbales ou physiques. — Anne-Caroline

vos Synonymes

Noctilettes — BabiNet 92

Questions ouvertes

Est-ce qu’il vaut mieux orienter les recherches vers des systèmes externes (lunettes, lentilles…) ou des dispositifs plus permanents (modification génétique, implants..) ?

Si une personne voit aussi bien de jour que de nuit, est-ce qu’elle va changer sa notion du temps ?

Prospective du soldatologue

Atouts

Voir de nuit, la fin d'un handicap

Deux types de photorécepteurs tapissent le fond de notre rétine : les cônes et les bâtonnets. Quand la lumière est faible, seuls les bâtonnets, 1 000 fois plus sensibles, réagissent. Ils ne distinguent pas les couleurs et fournissent des images en basse définition. De ce fait, durant la nuit, le soldat, tout comme chaque être humain, voit donc en noir et blanc et perçoit une vision dégradée de son environnement.
Dans le cadre des opérations ce handicap peut être fatal. Si on le supprime, le soldat diminuera ses risques d’être blessé ou tué, et améliorera sa mobilité opérationnelle et pourra avoir un avantage non négligeable sur son adversaire.

Voir la nuit peut également signifier percevoir d’une manière améliorée la chaleur, les sons, les odeurs. Avoir les sens plus aiguisés a toujours été un rêve pour tout soldat.

Depuis des années, les soldats disposent de lunettes ou jumelles de vision nocturne. Outre qu’il faut un temps pour s’y habituer, elles sont encombrantes et représentantes un poids supplémentaire. C’est pourquoi les recherches s’orientent vers des solutions plus adaptées comme les implants, des injections de nanoparticules, des modifications génétiques.

Si l’homme peut devenir nyctalope à peu de frais et sans risque pour sa santé, cela permettrait également de faire des économies en électricité et par là même réduire les besoins logistiques et énergétiques sur le terrain. L’éclairage des bases n’étant plus nécessaire, un gain en discrétion est également atteint.

Défis

La consommation énergétique de tels systèmes est élevée.

Les gammes de couleurs ne reflétent pas encore celles que nous connaissons en mode diurne.

L’ergonomie du dispositif et sa miniaturisation doivent encore être améliorées afin de permettre un port naturel.

Une vision nocturne permanente risque d’avoir des incidences négatives sur la santé mentale du soldat. Il peut avoir des troubles du sommeil et autres perturbations. Il faut donc tester les dispositifs avant de les adopter et pouvoir imaginer des systèmes réversibles.

Cette difficulté à voir la nuit fait que le monde s’assoupit. Si on n’a plus ce temps de pause, le stress et donc les conflits ont toutes chances d’augmenter. Il faut donc que les nyctascopes puissent observer une trêve diurne.

Indicateurs

Voir de nuit en réalité augmentée

Lorsque des lunettes de réalité augmentée intégreront la possibilité de voir la nuit, cela sera un signe que la taille et le coût des composants auront atteint un niveau attractif pour être intégrés dans des produits à l’ergonomie agréable.

C’est déjà demain

Souris la nuit !

Souris la nuit !

Une équipe de scientifiques chinoise et américaine a injecté des nanoparticules de conversion dans les yeux de souris.

lire plus

Actualités du futur


9 septembre 2041 | Le siècle des lumières

Vues de nuit


Depuis quelques années, les nyctascopes sont équipés d’implants Visinuit de dernière génération. Désormais, leur vision nocturne aussi bonne que leur vision diurne.

Cette capacité a poussé les armées à effectuer les entraînements en alternance le jour et la nuit : « Les combats peuvent se passer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, alors on entraîne nos soldats pour qu’ils connaissent la vie nocturne aussi bien que la vie diurne », explique le commandant chargé des nyctascopes.

Les soldats ont leur préférence : « Je préfère les entraînements de nuit. J’aime le silence et, lorsqu’on est dans les montagnes, on entretient une forme de complicité avec les animaux », explique Lool. « Je suis un diurne. L’homme n’est pas un hibou, il est fait pour vivre le jour et dormir la nuit. », affirme Mikellien.

Enfin pour tous, cette capacité a des inconvénients dans la vie civile : « Ma femme ne comprend pas que je vive dans le noir. J’ai beau lui expliquer, elle pense que j’ai un problème », précise Mouse. « Les hommes et les femmes se cachent dans le noir. Quand on les voit, on a l’impression de voler leur intimité » conclut Lool qui rêve de retrouver une vision normale.